Notre choix

Le choix variétal se limite à 2 ou 3 variétés les plus adaptées au contexte local (USO 31, Fedora 17, Futura 75…).

 

Les Chanvriers Blaisois se sont imposés un cahier des charges exigeant d’un point de vue environnemental, n’autorisant aucun pesticide ni engrais chimique sur la culture du chanvre. Seul un un épandage de matière organique est effectué lors du semis pour apporter à la plantes ce dont elle a besoin pour tout son cycle.

 

Les chanvriers moissonnent la graine (chènevis) avant de faucher la tige. Un léger rouissage de 6 à 10  jours permet ensuite un pressage de la paille dans de bonnes conditions.

 

Une partie de notre récolte (Chènevis et Paille) est certifié en agriculture biologique.

 

Le défibrage du chanvre : Une fois pressée la paille de chanvre est broyée et passée dans notre unité de défibrage.

 

Cette unité artisanale permet de trier, dépoussiérer et calibrer l’ensemble des composants de la tige et d’obtenir 3 produits principaux : la chènevotte standard ou fibrée, la chènevotte fine et la laine de chanvre, dont les usages sont variés :

Le chènevis (graine) est quant à lui pressé pour obtenir d’une part l’huile et d’autre part le tourteau (résidu de pressage composé de la pellicule entourant l’amande oléagineuse), les deux produits ayant des vertus et des usages multiples.